lundi 12 juillet 2010

Quand plantation rime avec décompaction



Voici quelques photos d'un petit chantier réalisé après une plantation.



La demande du domaine, suite au conseil du pépiniériste, était de décompacter les sols au plus proche des jeunes plants tout juste plantés ce printemps.

En effet la préparation du sol de cette plantation n'avait pas empêché une semelle de labour invisible en surface.

Avec Prosper, nous avons donc utilisé une TERRAFLEX I, montée avec uniquement deux griffes étroites. Nous avons calculé l'écartement des griffes pour passer au plus près des jeunes plants, sans toutefois recouvrir les jeunes feuilles.




Un travail délicat adapté à la précision de Prosper










Cette succession de gros plants nous montrent le travail réalisé.

Le cheval permet de travailler les sols en profondeur avec force mais sans tassement.


Ce passage est riche d'enseignements pour le suivi de cette plantation.

Il nous permet aussi d'envisager les travaux futurs qui pourraient être , un sous-solage cet hiver, par exemple.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire