samedi 6 juin 2009

Les Fondamentaux: passage de l'Intercep (earthing down)

Intercep couteaux
Vidéo envoyée par EQUIVINUM

Ce passage peut s’effectuer aussi bien après les travaux de printemps comme toute l’année sur des parcelles laissées enherbées. Monté sur le Kit griffe&bineuse, il est indispensable de l’utiliser seul. C'est-à-dire, de travailler uniquement sous le rang de vigne.
Il y a deux raisons à cela. La première (la principale, comme toujours…) le respect du cheval. Rajouter des outils supplémentaires (des griffes par exemple) demanderait une force de traction supérieure à 35 kg forces.
La deuxième raison est le respect des ceps de vigne. En effet les lames de cet intercep sont en contact direct avec les ceps de vigne. C’est le cep qui force les lames montées sur ressort à s’effacer à leur contact. Si cette lame reste toujours en terre, ce contact s’effectue sans choc pour la vigne. Sur le porte-outils EQUIVINUM, ce sont les mains de l’homme (ou de la femme) sur les mancherons qui dirigent les outils en terre. Travailler le milieu du rang de vigne en même temps que sous le rang, reviens à travailler deux densités de terre différentes. L’outil sera alors très difficile à maitriser. Car au moindre caillou, ou zone de terre compactée, les lames de l’intercep sortirons de terre. Le ressort devient alors très violent et la lame de l’intercep claque sur le cep de vigne. L’aileron qui est positionné sur ces lames a pour fonction de freiner leur avancement sous terre. Il conviendra de régler la dureté des ressorts en fonction des terroirs sur lesquels vous intervenez.
On obtient de très bons résultats avec cet outil mais il ne faut pas se laisser dépasser par l’enherbement.
Son principal avantage est son rapport « temps-efficacité ». En vigne étroite, avec un cheval, vous pourrez décavaillonner jusqu'à 70 ares en 6 heures.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire