dimanche 7 juin 2009

Réglages du porte-outil monté en intercep


Décavaillonage à plat sur la colline de Corton (Côte d'Or) le 5 juin 2009 à 8 heures.



Réglage de la profondeur de terrage (8 cm de profondeur):
On doit apercevoir 4 1/2 trous, au minimum, au dessus de la poignée de serrage de la roue avant. Cette profondeur ne peut être réduite. Elle assure la souplesse nécessaire aux lames intercep. Si une des deux lames sort de terre, le ressort de l'intercep devient alors beaucoup trop dur. La lame n'est plus freinée en terre et revient trop brutalement sur le cep suivant qu'elle rencontre.
Réglage du piquage des outils:
Pour le modèle court du porte-outil, la vis sans fin est pratiquement remontée au maximum.

Positionnement latéral des outils:
Ici, pour plus de stabilité, j'ai positionné deux "pattes d'oie" l'une devant l'autre de chaque côté à travailler. Ainsi ces quatre outils forment un carré en terre ce qui stabilise le porte-outils et évite le balancement latéral de la roue avant (de gauche à droite). Cette combinaison est toute recommandée lorsque la vigne est plantée en quinconce. Dans cette situation les lames intercep fonctionnent chacune à leur tour ce qui réduit sensiblement la stabilité du porte-outil EQUIVINUM .
Réglage de la largeur des outils:
L'écartement des deux interceps doit être inférieur à 30 cm de la largeur de plantation de la vigne. Pour une vigne plantée à 1,10 mètre, la largeur (hors tout) des "pattes d'oie" sera de 80 cm.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire